Focus

Le métier aujourd’hui

Le métallier aujourd’hui
Le métallier aujourd’hui |

© Bernard Charpenel / CCCA-BTP

Le métallier aujourd’hui
Le métallier aujourd’hui |

© Bernard Charpenel / CCCA-BTP


Le métier de métallier découle de celui de serrurier ferronnier et appartient à la famille de l’enveloppe extérieure du bâtiment.
À partir d’une barre de métal (profilé métallique), le métallier peut réaliser un garde-corps, une rampe d’escalier, des clés, un portail ou des pièces de charpente.
Le serrurier métallier travaille sur tout type de construction métallique : serrurerie (garde-corps, rampe d’escalier…), menuiserie (porte, fenêtre, véranda…) et charpente (pont, passerelle, pylône…) où il intervient après le charpentier métallique.

Le métier de métallier découle de celui de serrurier ferronnier et appartient à la famille de l’enveloppe extérieure du bâtiment.
À partir d’une barre de métal (profilé métallique), le métallier peut réaliser un garde-corps, une rampe d’escalier, des clés, un portail ou des pièces de charpente.
Le serrurier métallier travaille sur tout type de construction métallique : serrurerie (garde-corps, rampe d’escalier…), menuiserie (porte, fenêtre, véranda…) et charpente (pont, passerelle, pylône…) où il intervient après le charpentier métallique.

Son intervention peut compléter celle du ferronnier qui a une dimension plus artistique.
Sur la base des plans, le serrurier métallier prend ses mesures et dessine son ouvrage. Puis, il effectue la découpe des pièces en atelier : il plie, meule, ajuste, soude et visse. Il manie des outils mécaniques et électriques (perceuse, poinçonneuse, tronçonneuse à disque), et aussi des machines à commande numérique. Ici, l’assemblage à blanc (à froid) ne nécessite pas de gants.

Il intervient sur le chantier pour procéder au montage définitif des éléments, parfois sur les toits ou les échafaudages. Il se déplace chez des clients pour débloquer ou changer des serrures, poser, réparer et entretenir les fermetures (porte de garage, rideau roulant…).
Ingénieux et très précis – au millimètre près –, le serrurier métallier décode les plans, visualise les pièces dans l’espace. Ces opérations sont aujourd’hui facilitées par le développement des logiciels graphiques 3D et des maquettes numériques.
Manipulant un outillage pouvant parfois être dangereux, il doit mettre en œuvre des mesures de prévention et rester attentif et adroit.